Messages  précédents Messages suivants Accueil

lundi 26 décembre 2011

Nouvelle Zélande : le Northland


Alors la Nouvelle-Zélande




C'est loin : presque 20 000 km de la France
C'est au milieu de l'eau : 3 îles principales, Île du Nord (Île Fumante), du Sud (Île de Jade) et Île Stewart
C'est plutôt petit : une demi fois la France
Et sauvage : seulement 4 millions d'habitants
Et moutonneux : 8 moutons par habitant ; sans compter les bovins (premier exportateur de lait en poudre au monde)
C'est pas bien froid et pas bien chaud : climat tempéré
C'est humide, on amène les parapluies
C'est varié : pâturages vallonés, désert volcanique, plaines, montagnes, plages de sable blanc, doré ou noir, forêts primaires, côtes déchiquetées, fjords...
C'est tôt : la Nouvelle-Zélande est le premier pays à voir le soleil se lever, situé dans le 24è fuseau horaire, on verra 2012 avant vous !!!
Ca ne fait pas peur : pas d'animaux dangereux style ours ou serpents...
Et surtout la Nouvelle-Zélande c'est poétique : "AOTEAROA", est son nom maori qui signifie "La Terre du long nuage blanc"...
Nous nous envolons jeudi 22 pour Auckland, presque 2 mois à sillonner le pays en van, c'est parti l'aventure !!


Aoteaora, nous voilà !!


Le Northland :


Le tracé :


Déjà, une petite carte pour vous montrer notre trajet dans l'Île du Nord :




Détails pratiques :


Nous avons quitté Auckland rapidement, sachant que nous y resterions 2 jours à la fin du voyage. Nous avons récupéré notre super petit van Jucy,  tout vert pour se cacher entre les kiwis et un peu violet, couleur du soleil couchant (enfin quand il n'est pas caché par les nuages !).

La première difficulté a été de faire rentrer 4 personnes (nous) plus 6 bagages dans 4 m2, et ce sous la pluie (Ah bon déjà ? Et oui !) le rangement et l'ordre n'étant pas une des principales préoccupations des voyageurs... Calculez un peu la densité de population et de bazar à traîner  dans notre van ! L'espace vital est dirons-nous rétréci... Une fois cette fastidieuse tâche exécutée, après moultes contorsions et acrobaties, à nous l'aventure !

Premier arrêt pour une autre tâche fastidieuse mais qui s'est vite transformée en "Opération Noël avant Noël" : les courses : du Nutella à 4 Euros, 500 g spécial Noël, et c'est le dernier pot !  On remplit le chariot, des cerises, des abricots, plein, tout plein de bonnes choses à manger, les enfants courent partout, quel bonheur d'avoir le choix et des prix aussi bas !! Pour 100 Euros nous avons un caddie plein, au moins 3 fois moins cher qu'en Nouvelle Calédonie !

Une fois le caddie rempli, et bien il faut ...le vider, on n'avait pas pensé à ça, où allons-nous ranger toute cette bouffe (le frigo est vite plein), les placards aussi, le moindre cm² est utilisé ! 
On y arrivera en vidant, en rechargeant sous les yeux des passants, on a du mal à passer inaperçus sur le parking du supermarché ...

Waiwera :


Nous partons ensuite vers le Nord et faisons une halte l'après-midi à Waiwera qui signifie en Maori "Eaux chaudes" où il y a des sources chaudes (eau à 37°C) dans le complexe de Waiwera Thermal Resort qui permet de se détendre avec des toboggans aquatiques et tout le tralala pour les enfants (et oui, les animations manquent  un peu en Nouvelle Calédonie  !). 
Et tout à coup, miracle, le soleil perce les nuages et nous finissons l'après-midi avec un temps extraordinaire (il faut vraiment mesurer le sens du mot extra - ordinaire, puisque nous allons le comprendre rapidement, il fait beau un jour par semaine en Nouvelle-Zélande  !).

Mahurangi Regional Park :


Et nous arrivons au Parc Régional de Mahurangi qui nous accueille pour notre première nuit sous les étoiles de la Nouvelle-Zélande, un parc vraiment magnifique : collines et bois nous offrent une palette de verts incroyable, des arbres sont en fleurs toutes rouges : les "christmas trees", pratique, pas besoin d'amener son sapin et ses boules, et la mer d'un bleu vif, tout comme le fonds de l'air, on respire !!!

Mahurangi Regional Park


Si cela vous intéresse voici une vidéo très courte juste sur le parc, que le reporter de la famille a réalisé. 
Particularité : pas de musique mais juste les bruits de la nature :




Région de Whangarei :


A.H.Reed Memorial Kauri Park :


Le lendemain, nous avons poursuivi la route vers le Nord, le soleil bien présent, des nuages moutonnants, et d'ailleurs nous apercevons dans les champs d'herbe bien verte et bien grasse (c'est peut-être la pluie !!) quelques... moutons ! 

Les collines et les bois ponctuent la route, de bien jolies vues sur la mer également et nous arrivons à Whangarei où nous allons faire notre première randonnée dans le A.H. Reed Memorial Park (nommé en l'honneur de l'écrivain et marcheur Alfred Hamish Reed, très connu en Nouvelle-Zélande) pour y admirer cascades, fougères arborescentes, mousses et surtout kauris qui atteignent une taille impressionnante, c'est superbe ! 

Enfin pas nous, mais la forêt !



Ce parc joue un rôle de conservation très important des peuplements de kauris (classe des Gymnospermes) qui couvrait à l'origine l'ensemble du Northland. À la fin des années 1700, les peuplements de kauris couvraient d'après certaines estimations plus de 12000 km². Il ne resterait qu'environ 4 % ce ces forêts initiales...


Trounson Kauri Park :


Et ce soir là, 24 décembre, premier Noël à l'autre bout du monde dans un super camping, le Trounson Kauri Park.  BBQ, tyrolienne et trampoline sous encore un beau soleil, nous serons tout près de la Waipoua Forest, une des plus belles forêts que nous verrons en Nouvelle-Zélande.


Waipoua Forest :


Le lendemain, "Merry Christmas", youpi c'est l'été et les vacances
Premier arrêt au Waipoua Forest Lookout avec une vue dégagée à 360° sur la forêt environnante.
Nous arpenterons le sentier Kauri Walk en se régalant de ce bain de nature et nous voilà donc devant le plus vieux, le plus gros des kauris encore vivant de Nouvelle-Zélande. D'après des estimations très larges, il serait âgé de 1200 à 4000 ans !
Bref, le "Father of the forest" ou en maori Te Matua Ngahere ; magnifique kauri qui nous laisse sans voix mais le sourire aux lèvres :





Et maintenant, après le plus gros, le plus haut : Tane Mahuta ou Seigneur de la forêt :



Enfin, au détour du sentier, les Quatre sœurs ou Four Sister : le sentier en bois sur pilotis avec rambardes pour éviter de piétiner et donc d’asphyxier les systèmes racinaires permet un tour à 360 ° autour de ces quatre troncs. À voir dans la vidéo :





Omapere Scenic :


Nous continuons ensuite notre route vers le Nord, et là les nuages arrivent, le beau temps pour le mois de décembre c'est comme Capri, c'est fini !!


Nous passons par Omapere charmant petit port. La côte est très belle, les dunes sont éclairées par quelques rayons de soleil qui arrivent à traverser les nuages...

Omapere Scenic


Te Paki Sand Dunes :


Nous arriverons le lendemain au Cape Reinga qui est la pointe accessible la plus au Nord de l'Île du Nord, après une bonne rigolade dans les Te Paki Sand Dunes où nous avons loué 2 sand board pour des glissades épatantes !!




Cape Reiga :


Le Cape Reinga (ou en maori Te Rerenga Wairua) est un endroit vraiment désolé et battu par les vents, encore très sauvage malgré le monde présent au phare (120000 visiteurs par an) :



Voilà également une vidéo pour admirer le Cape Reinga. La mer y est agitée puisque c'est l'endroit où se rencontrent les eaux de l'Océan Pacifique Sud et la Mer de Tasman. Les Maoris appellent cette zone de jonction de la mer de Rehua (Te Moana-a-Rehua) avec la mer de Whitirea (Te Tai-o-Whitirea). Rehua et Whitirea étant homme et femme dans les croyances maories...

La côte est   déchiquetée, le vent terrible,  les plages immenses. 
Un très bel endroit pour les amoureux de la Nature ! Pour tout vous dire on avait tout de même un peu froid...


Voilà pour la partie de notre voyage au Nord de l'Île du Nord (le Northland). Nous avons eu ensuite un temps vraiment épouvantable avec quatre jours à suivre de heavy rain et nous n'aurons rien vu du centre : Rotorua, Lac Taupo, Tongariro
"Rein de rein" comme qui dirait, un brouillard d'enfer et de la pluie "heavy rain" non stop.

Nous avons alors nagé en plein bonheur, bien au chaud tous les 4 dans notre HSL "Habitation à Surface Limitée "!



Suite des aventures au prochain épisode ;o)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Messages  précédents Messages suivants Accueil