Messages  précédents Messages suivants Accueil

dimanche 28 août 2011

Sydney, à jamais


G'day, c'est comme ça qu'ils disent bonjour les Australiens, nous avons alors remballé notre gracieux Good Morning ou Good quelque chose et avons tenté de prononcé l'imprononçable... Le résultat est pitoyable !  


Wooloomooloo :


En ce dimanche matin, après un petit déjeuner tea and toasts, nous voilà partis sous un beau soleil (ça tombe bien, c'est le jour du soleil : sunday) vers les Royal Botanic Gardens. On passe devant la marina du quartier de Woolloomooloo
La santé financière des habitants du quartier n'inspire pas la compassion :


Là, c'est opération "on rentre son ventre et on sert les fesses" car c'est l'heure des joggeurs et autres sportifs qui nous passent devant. C'est la forme à Sydney : "healthy people". Mais nous on marche, on déambule le long des chemins au milieu de ces parcs magnifiques. 
Et on a la surprise d'entendre tout à coup des cris d'oiseaux : au dessus de nous volent des cacatoès et devant nous gambadent des ibis. Pour nous c'est "opération 30 millions d'amis", les enfants sont ravis !



Royal Botanic Gardens :


D'une superficie de 30 ha, ces jardins botaniques ont été créés par le gouverneur Macquarie en 1816 sur les terres de la première ferme d'Australie mise en place à Farm Cove par le gouverneur Phillip en 1788. Ces jardins forment entre autres choses la plus ancienne institution scientifique d'Australie avec les études d'acclimatation de la flore d'autres régions dont un remarquables collection de plantes exotiques.
On arpente donc ces magnifiques jardins en plein cœur de la ville : ils sont bordés par la Cahill Expressway au sud, la base navale de Kutabull à l'est, la baie de Farm Cove au nord et Sydney Opera House - Circular Quay à l'ouest.

Nous sommes emplis de sérénité. Ces superbes parcs incitent à la contemplation, à la relaxation alors qu'on entend le brouhaha de la civilisation à quelques dizaines de mètres. Ils sont vraiment fort les anglo-saxons pour leur botanic gardens





Et soudain, entre deux arbres, nous l'apercevons, le joyau de Sydney. Vous savez ce truc très connu, l'Opéra, et juste derrière lui le fameux pont, le Harbourbridge

Un instant magique, inoubliable. La vue est tout simplement splendide, la mer et le ciel d'un bleu éclatant, et l'Opéra d'un blanc immaculé, aux formes si curieuses, coquillages, voiles...?.
Mais en tout cas waouh ! Que c'est beau ! On pensait que le voir physiquement resterait du domaine du rêve...





Voilà donc l'Opéra, nous allons au bout des jardins pour avoir le plus beau point de vue, depuis "Ms Macquarie Chair". Il s'agit de l'endroit où venait s'asseoir la femme du gouverneur Macquarie, il a bien longtemps, pour contempler le paysage, d'une grande harmonie :





Puis nous retournons vers le port en suivant le bord de Farm Cove Bay avec des vues somptueuses :





On passe devant le Palais du Gouverneur :




Sydney Opera House :


Et nous voilà au pied de sa Majesté l'Opéra, "The Sydney Opera House", un des symboles de l'Australie, situé dans le port de Sydney, à Bennelong Point. 
Véritable joyau d'architecture dessiné par l'architecte Danois Jørn Utzon. On a tous vu ses voiles ou sa forme en coquillage (selon les points de vue) en photo ; mais là être au pied, le toucher, en admirer les contours, c'est extraordinaire. Il est immense et tellement bien mis en valeur entre le Harbour Bridge, la baie, les jardins... du grand art ! 
Et figurez-vous qu'il est construit en béton (comme quoi l'architecture de béton n'est pas forcément synonyme de cubes basiques et de barres sans âme), et qu'il est recouvert de carreaux de céramiques.






Une fois sur l'esplanade de l'Opéra, un autre point de vue sur le port et la baie s'offre à nous :







Circular Quay :


Alors, de Sydney Opera House, nous sommes passés sur Circular Quay. Le lieu où s'arrêtent tous les bus mais aussi d'où partent les ferries, les taxis boat, les trains. 
En fait un nœud où se rencontrent tous les moyens de transport en commun de la ville. Transports en commun qui permettent de traverser la baie, de changer de quartier, d'aller sur les plages pour bronzer et surfer (là on est en hiver !). Et ça c'est vraiment cool : aller au boulot à la City, en costard, en ferry, passer devant l'Opéra tous les jours, sous le Harbour Bridge (ou vieux cintre).

On comprend que les habitants de Sydney s'y sentent bien...








The Rocks :


Bref, nous nous dirigeons vers le quartier historique de Sydney, The Rocks sur la rive sud du port de Sydney. Là où les premiers migrants se sont installés à partir de 1788
Ce quartier historique a été sauvé de la destruction complète décidée par l'Autorité de réaménagement de Sydney Cove en 1968 grâce à l'opposition de certains résidents du quartier en 1971. La construction du Sydney Harbour Bridge dans les années 1920 avait déjà été l'occasion de détruire des centaines de bâtiments du quartier.
En effet subsiste le Cadman's cottage, bien restauré, qui date de 1816. C'est la plus ancienne maison de Sydney !



Le quartier est très agréable. Une ambiance dominicale bon enfant, sans stress, avec les marchés, les restos, les terrasses :





From Sydney Harbour Bridge :


De là on monte sur le Sydney Harbour Bridge. On commence à en avoir plein les gambettes, mais courage, on arrive en haut. 
Avec une vue magnifique sur l'Opéra et la baie de Sydney qui nous récompense de nos efforts et ce malgré les nuisances sonores et odorantes de la circulation toute proche :





On redescend sur Circular Quay. On entend alors un Aborigène jouer du didgeridoo, modernisé avec un accompagnement de musique électronique.



C'est étonnant et loin d'être détonnant. 
L'ambiance en ce dimanche après-midi ensoleillé est fantastique. Tout incite à la détente. On s'arrête tous les 50 m sur les bancs pour contempler ce lieu si vivant, regarder les gens passer, s'imprégner de ce mode de vie qui mêle travail et capacité infinie à se détendre. 
Un exemple pour les français toujours complètement stressés et maugréants. Ici, les citadins sont ouverts, souriants. Vous vous sentez le bienvenu..
Bon, on est quand même un peu fatigués après avoir déambulé depuis 8h le matin. 

Sydney Central Business District :


On décide de remonter dans la City et on saute dans le monorail. C'est un métro aérien qui fait le tour de la ville, en passant par le quartier de Darlingharbour, qui est bien animé également.







Les grattes-ciel de la City sont éclairés par le soleil qui commence sa descente (et oui, ici à 17h30 la nuit est quasiment tombée !). On passe devant les jardins japonais, le Chinatown
Du coup, on fait 3 tours de la ville (c'est le même prix !) pour se reposer les mollets, mais on ouvre grand les yeux !





Après cette journée extraordinaire à Sydney, on rentre à l'hôtel où les enfants profitent de la piscine et des bains bouillonnants. 
On croise une autre famille en marmonnant les machoires serrées et seulement un marshmallow en bouche "G'day"... et quelques minutes plus tard, on les entend parler français ! 
Une famille qui a passé 2 mois en Australie et qui en repart ravie. Chouette rencontre !

Le lendemain est prévue une petite virée en taxi boat pour se rendre au Taronga zoo, mais ceci est une autre histoire...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Messages  précédents Messages suivants Accueil